La forêt de Greasque

La météo nous avait promis du soleil et du vent pour cette journée, et nous n’avons eu ni l’un, ni l’autre. Mais cela ne nous a pas empêché de nous retrouver au départ de la balade, l’antenne radio de Belcodène. Afin d’avoir de beaux panoramas, Laurent nous fait longer la crête au dessus de la Bouilladisse avant de rejoindre la N96 que nous allons traverser avec mille précautions et longer sur quelques mètres.


Nous entrons enfin dans la forêt de Gréasque dont nous allons faire le tour en passant par le lieu-dit Le Thubet. Nous prenons notre pause déjeuner sur une aire de pique-nique au Tombereau. Les chutards en profitent pour investir les jeux pour enfants, toboggan, tourniquet et balançoires. L’espace est agréable avec un plan d’eau, une cascade et « au milieu coule une rivière ».

Accueil

Ensuite nous suivons le parcours sportif où chacun s’essaie aux divers agrès. Il nous faut alors traverser un petit cours d’eau : « Le Vallat » qui d’ordinaire est à sec, mais aujourd’hui nous devons le sauter avec plus ou moins de succès. La traversée du reste de la forêt aurait pu paraître monotone sans les diverses facéties de Didier et au grand dam de Carine.

Après avoir à nouveau franchi la nationale nous retournons au parking par le chemin le plus court car nous avons dans les jambes plus de 20 kilomètres.

Si la météo n’a pas tenu ses promesses, Laurent, qui nous avait annoncé une balade facile, non plus et nous nous sommes réveillés le lendemain avec quelques courbatures. Enfin, les promesses n’engagent que ceux qui y croient…

Texte de Denise

Association de Randonnées