Le puits d’Agnié de Seillon source d’argens

C'est par une très belle journée d'octobre, que 55 chutards se sont donnés le mot guidé par Alain, pour découvrir le puits d'Agnié de Seillons source d'argent.

Certains cherchent encore la source mais on a trouvé le puits.


Nous nous sommes garés sur le parking du ball trap, et avons suivi un sentier en monté douce jusqu'à midi. Dur de faire avancer 55 personnes qui ne se sont pas vues depuis 15 jours, on ne sait plus s'il l'on est venu pour marcher ou bien pour tchatcher comme on dit ici.

Michelle et Didier n'on pas arrêter de faire les rabatteurs, un coup devant, un coup derrière.

Accueil

L'heure du repas, on s'étale sur une pleine à coté d'une grosse citerne verte, en écrasant malencontreusement une multitude de petits champignons. Chacun y va de son petit vin, de son petit biscuit voir même un petit café bien chaud, d'autres font mumuses sur la citerne. Puis l'heure du départ arrive, on remballe nos affaires, sauf notre directeur qui continu de faire le tour de ses troupes et qu'Aline regarde tranquillement se demandant quand est ce qu'il va daigner débarrasser la table.

Pour le retour qui se fait dans la joie et la bonne humeur, nous descendons une piste sympathique, passons devant une grande bastide qui a l'air à l'abandon puis arrivons à l'intersection qui descend par un petit chemin rocailleux au puits d'Agnié; un très joli puits en vieilles pierres, entouré de ronce et de jasmin ou Didier a trouvé son gimini cricket qu'il a emporter avec nous durant un petit bout de chemin.

Le retour est plutôt agréable entre les vignes et un couché de soleil assez tôt car il ne faut pas oublier que nous avons changer l'heure aujourd'hui.

Merci à Alain pour cette charmante randonnée qui a permit à beaucoup de se délier aussi bien les jambes que les langues!!!

Texte de Mylène

Association de Randonnées