J-P Augier - Sculpteur
Mairie de Trets - notre ville
Foch 2000 - Notre traiteur
Rando blog Villelaure - ami randonneur


Gîte la Fourandève, à la découverte des Alpes de Haute Provence
Suivez Nos amis :

Matériel outdoor & aventure

Ils continuent d’exister afin de conserver une trace de nos aventures de point de chutard, de quelques années en arrière:

- Les randos de point de chute 10/11
- Les randos de point de chute 09/10
- Les randos de point de chute 08/09
Nos blogs passés

Quelques randonnées passées

- Année 2013-2014
- Année 2014-2015
- Année 2015-2016

PROVENCE DECOUVERTE
Randonnées

© Association Point de Chute, tous droits réservés I Créé par M Perini I Politique de confidentialité

WEEKEND RAQUETTE ST JEAN DE MONCLAR

Nous voici 28 arrivés à Montclar . Un bon dîner de pâté , de canard en sauce et de crème brûlée nous attend , mais Evelyne et Dominique n’en profiteront pas , vu leur état de gastroentéritiques …
Samedi nous partons à 9 heures pour 2 tournées de télésièges ( 5 en tout , avec 2 chutes pour Séraphine ) . Nous sommes à 2300 mètres et les raquettes sont utiles . Clément et Williams , nos guides, nous enchantent par leur verve et leur connaissance de la faune , de la flore et de la neige.

Maintenant nous savons que le premier petit mélèze ( caduc ) qui poussa sur terre dit au méchant sapin : « Mais laize-moi donc tranquille ! » ( d’où son nom), que le pin cembro a des bouquets de 5 aiguilles , que son bois est rouge , contrairement au pin sylvestre qui , avec ses branches dans tous les sens est saumoné, que le casse-noix moucheté cache ses graines partout et les retrouve par triangulation, que le sapineau a les cônes en haut et l’épicéa les cônes en bas …..
Nos guides nous ont aussi montré le nécessaire de l’accompagnateur de randonnée : pelle , sonde , appareils pour retrouver un enseveli sous la neige, nous ont fait voir les traces du coq de bruyère , du lièvre , d’ongulés … en sortant des preuves de leur sac à malice.



Accueil

Le temps était tellement moins pire qu’annoncé à la météo que même si nous n’avons pas vu le lac de Serre-Ponçon , les italiennes dénudées , et Trets qu’on aurait dû voir par beau temps , nous étions heureux ! Un petit chalet de berger d’estive nous a permis de parler de moutons , des loups ( nos 2 moutons chapeautés ont tremblés ) et des patous qui finissent par se prendre pour des ovins.

Le soir , charcuterie , fromage fondu et UNE PATATE nous requinquent .


.


Association de Randonnées

Et dimanche , nous hésitons à balader sous la pluie et dans le brouillard , mais le temps se lève et nous nous régalons encore : Clément nous apprend que le charme d’Adam c’est d’être à poil ( les initiés expliqueront aux novices ) , que la fonte des neiges forme des lacs qui deviennent des tourbières, que le grès erratique a un mystérieux rapport avec la dérive des continents , qu’après la chapelle Saint-Léger vient la table du sacrifice, que – magie ! – l’écorce du bouleau mouillée s’enflamme grâce à la térébenthine qu’elle contient ….
Sans oublier le lapin qui prend les tiges de gentiane pour tuba …
Un copieux repas et nous repartons pour le Sud .
Un grand merci à Evelyne et Marc pour ce super week-end!

PS de Séraphine : les chevreuils perdent leur bois tous les ans , alors que les chamois gardent leurs cornes qui s’allongent au fil des ans.Et ces derniers mettent leurs embryons en dormance de l’été au printemps, 2 arbres se ressemblent beaucoup, la seule différence est le contour de leurs feuilles. La feuille du charme a les bords crantés et la feuille du hêtre a les bords poilus !!!!

Et un grand merci à Evelyne pour le karaoké qui a mis de l’ambiance.